Que faites-vous ce jeudi 8 mars ?

7032012
http://www.dailymotion.com/video/xmh8cd



Rappel !

5032012

Une vingtaine de places ont été réservées dans un gîte de la Drôme pour le week-end des 9, 10 et 11 mars 2012,ouvert aux hommes séropositifs gays et bisexuels, ce week-end devrait permettre rencontres, réflexions, ateliers et débats autour du tabou et du silence qui entourent parfois le VIH. Le transport, l’hébergement et les repas sont pris en charge par l’association. Pour participer à ce week-end et/ou pour en savoir plus sur le tournage du film documentaire, contactez Vincent à vincent@boujon.com.

Il ne reste que quelques jours pour vous inscrire !

Association AIDES lutte contre le VIH/SIDA

Site internet : http://www.aides.org/

 




On a TOUS besoin d’amour …

5032012

On a TOUS besoin d'amour ... dans santé Tous-unis-contre-le-sida_article_top3-300x211

 

Julie, Johan, Laura, Fabrice…Séropositifs mais pas des monstres..

être aimé et pouvoir aimer.




SIDACTION- Organisme de lutte contre le VIH/sida

5032012

Cliquez ci-dessous.

questionnaire.asp

Questionnaire : Brisez vos tabous !

 




Pub contre le Virus du SIDA

5032012
Image de prévisualisation YouTube



Drogues et toxicomanes… Le VIH

5032012

Qu’est-ce qui peut être fait pour aider?

Bien qu’il soit illégal d’utiliser certaines drogues, il n’est pas illégal de prendre des précautions lorsqu’on les utilisent.

Bien que plusieurs grandes villes offrent un programme d’échange de seringues, on devrait faciliter davantage l’accès à des seringues propres pour les toxicomanes.

Les fournisseurs de service qui œuvrent dans le monde de la drogue savent que le VIH est le plus gros problème auquel fait face l’utilisateur de drogues. Des tests sur place et un service adapté à la culture dans les centres de traitement et d’accueil, seraient une étape importante pour faire en sorte que les toxicomanes ne sont pas négligés lorsque les questions de VIH/SIDA sont soulevées et que les techniques de réduction du risque sont pratiquées.

Les pharmaciens détiennent le monopole de la vente des seringues. Même si un décret (sa parution est prévue en mars 1995) autorise maintenant les organismes d’aide aux usagers de drogue et de prévention du sida à distribuer des seringues, même si des automates distributeurs de seringues commencent à être implantés, les pharmacies représentent le lieu le plus fréquent d’acquisition du matériel d’injection (95%) .




Le sida, c’est quoi ?

5032012
Image de prévisualisation YouTube



AIDES : Association de lutte contre le VIH/SIDA

5032012

fichier pdf PlaquetteAides-3

 




Gay et séropo : un week-end contre le silence…

5032012

Dois-je annoncer ma séropositivité ? Comment ? A tous ? A personne ? Ces questions qui préoccupent de nombreuses personnes séropositives figurent parmi celles qui rythmeront un week-end spécial « dévoilement » les 9, 10 et 11 mars 2012. Ouvert aux hommes séropositifs gays et bisexuels, ce week-end devrait permettre rencontres, réflexions, ateliers et débats autour du tabou et du silence qui entourent parfois le VIH. Il ne reste que quelques jours pour vous inscrire !

 

Une vingtaine de places ont été réservées dans un gîte de la Drôme pour le week-end des 9, 10 et 11 mars 2012. Le transport, l’hébergement et les repas sont pris en charge par l’association. Pour participer à ce week-end et/ou pour en savoir plus sur le tournage du film documentaire, contactez Vincent avant le 28 février 2012 à vincent@boujon.com.

 

Source :

L’ Association AIDES : Première association française de lutte contre le VIH/sida et les hépatites …

 




Le VIH/SIDA

5032012

Le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) est un rétrovirus infectant l’homme et responsable du syndrome d’immunodéficience acquise (sida), qui est un état affaibli du système immunitaire le rendant vulnérable à de multiples infections opportunistes.

Transmis par plusieurs fluides corporels : sang, sécrétions vaginales, sperme ou lait maternel, le sida est aujourd’hui considéré comme une pandémie ayant causé la mort d’environ 25 millions de personnes entre 1981 (date de la première identification de cas de sida) et janvier 20061. Il est estimé qu’environ 1 % des personnes âgées de 15 à 49 ans vivent avec le VIH, principalement en Afrique subsaharienne1.

Bien qu’il existe des traitements antirétroviraux luttant contre le VIH et retardant par conséquent l’apparition du sida, réduisant ainsi la mortalité et la morbidité, il n’existe à l’heure actuelle aucun vaccin ou traitement définitif. La prévention, qui passe notamment par les rapports sexuels protégés et la connaissance de son statut sérologique de manière à éviter les infections d’autrui, est le moyen de lutte le plus efficace.







achatenligne24 |
notrelibresante |
leplacebo |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Ku Nyé, Massage Traditionne...
| kogaion
| ihaveachallenge